Le 25 mars 2014

A travers l’écran #6

Suite de notre cycle consacré aux métas-films avec le jubilatoire Cameraman de Buster Keaton présenté par notre confrère Stéphane Goudet (déjà présent  lors du Sunset Boulevard de BillyWilder) spécialiste du cinéma burlesque, et récent auteur des suppléments encadrant la réédition de l’intégrale Jacques Tati.

Projeté à plusieurs reprises cette même semaine l’oeuvre de Keaton aura fait mentir les sceptiques : c’est noir et blanc, c’est muet mais ça fait rire de manière intemporelle car comme nous l’auront confié certaines têtes blondes : »wa! C’est trop drôle. C’est mon film préféré ! » :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *