Le 1 octobre 2012

Meshes of the afternoon

Poétesse, cinéaste, actrice, égérie, Maya Deren tourne Meshes Of the Afternoon, avec son compagnon Alexander Hammid, en 1943 à Hollywood (comme l’indique le 1er carton de ce film muet). Si à travers cette production elle fait sienne les mots de Jean Cocteau sur le 16mm – un format léger permettant une écriture directe plus en phase avec le romancier ou le poète – c’est surtout un pied de nez à l’industrie cinématographique Hollywoodienne qu’elle opère en déstructurant le récit (on y voit des prémices Lynchéens –Mulholland Drive en tête) et annonçant des générations de « homemade », ce cinéma libéré des contraintes de production en adéquation avec l’énergie des jeunes générations (de Cassavetes, nouvelles vagues aux Donoma et Rengaine actuels).

Le conservatoire Guy Dinoird de Fontenay-sous-bois a interprété une bande originale composée par le professeur de violon Karol Dobrowolski, lors d’une présentation dans notre cinéma, dont voici un extrait :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *