Le 15 février 2016

Gaz de France

Figure dandy du cinéma français, Benoit Forgeard présente ici son premier long-métrage Gaz de France. C’est accompagné de solides ouvriers de l’ironie-poétique – le chanteur Philippe Katerine en président de la République; le compositeur Bertrand Burgalat à la B.O – que cette entreprise trouve son essor. Issu de l’école du Fresnoy, d’obédience arts-visuels/beaux-arts, le cinéma de Benoit Forgeard est ici entièrement tourné sur fond vert.

Une rencontre qui permis d’aborder le « théâtre politique »  – dont le réalisateur, friand, et fin spectateur a su tracer la caricature – les choix de mise en scène, de casting, et, dans une deuxième partie, un échange étonnant où un spectateur révèle au réalisateur une part inconsciente de son film, autour de la mystérieuse ville de Saint Dizier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *